dimanche 1 avril 2012

Boudin de saumon-maquereau aux scampis maison





Voici les deux recettes qui m’ont données envie de me lancer dans la tentative de boudin maison
Il me restait 1 pavé de saumon de 125gr et une dizaine de crevettes et je voulais pas juste les préparer en wok ni en papillote afin de varier un peu les plaisirs… j’adore le boudin blanc tout en connaissant ses calories et son gras néfastes. C’était LA SOLUTION !  Ne vous laissez pas effrayer par la liste des ingrédients, ce n’est pas non plus la mer à boire !

Voici ma mixture :
  • 125gr de saumon
  • 10 scampis = 6 scampis à mixer + 4 scampis à découper en cubes
  • 90gr de maquereau au naturel
  • 30gr de fécule de maïs
  • 2 càs d’eau
  • 70gr de chapelure
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs de paprika
  • 1 pincée de poivre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 carotte
  • 2 gousses d’ail
  • 1 càs d’huile de colza
  • 150gr de lait
  • 100gr de vin blanc (ou que du lait ou vu sur le net et pas encore testé, on peut remplacer le vin blanc par ceci pour une version sans alcool du tout http://www.forums.supertoinette.com/recettes_12805.astuce_pour_remplacer_du_vin_blanc.html !)
  1. Hacher la carotte pelée et l’ail puis les faire revenir dans un poêlon avec l’huile de colza.
  2. Verser le lait mélangé au vin blanc et faire bouillir, laisser un peu évaporer avant de couper le feu et couvrir pour infusion.
  3. Mettre les poissons (attention aux arrêtes de maquereau) dans le bol du mixer à lames (le grand), la fécule, la chapelure, les épices et l’eau. Mixer au maximum et bien racler les bords avec une cuillère.
  4. Filtrer le lait/vin infusé sur le mélange poissons et remixer une dernière fois. Normalement même cru, l’odeur est assez divine, les parfums sont agréables cela sent la mer sans écœurement… important pour amadouer les réticents !
  5. Appliquer la méthode de Chef Nini pour le façonnage des boudins. Avant de replier, couper les scampis en cubes et en truffer la surface, bien serrer.

  6. Cuire 30 minutes à la vapeur. Je les ai plongés dans un bain d’eau froide à la sortie de la casserole en espérant que cela aide à resserrer un peu le plus gros boudin dont le plastique s’est laissé aller malgré mon serrage.  Puis j’ai installé sur un plat et zou au frigo.
  7. Au moment de déguster, déballer délicatement en coupant les extrémités puis faire glisser comme une bonne vieille saucisse bifi de son enfance et faire revenir dans une poêle chaude avec un peu de matière grasse. Servir avec les accompagnements de son choix. 
Moi je l'ai servi avec des pâtes tomatées et une salade de concombre sauce yahourt-gravlax
Alternative : en pain boudin comme sur les marchés et autres foires… avec du ketchup, de la mayo, des oignons fondants dans un bon bout de baguette !



Verdict : goût est top, je recommencerai l’expérience avec du poulet et d’autres aromates pour profiter de ce met sans les inconvénients!

Bon dimanche !!!

3 commentaires:

pipistrelle a dit…

Ravie que cela t'ai plu.... Pour un apéro c'est génial....bises

l'avis ou la vie d'une maman a dit…

vraiment une tres belle idee !! mummm ;) je note

Parts de plaisir a dit…

Excellente idée!