lundi 31 décembre 2012

Poêlée pdt-potiron épicée au fromage: Hot Wokiflette

Hebergeur d'image
Je commence par vous souhaiter mes meilleurs voeux pour l'année qui arrive. Que 2013 soit délicatement gourmande, emplie de bons moments en compagnie de valeur. Nul besoin de mets de luxe mais d'amour et de choses simples, le plus précieux est là et il se cultive chaque jour... 

Ici je vous propose un petit wok simple mais bien épicé qui fait penser en meilleur aux poêlées des marchés de Noël ou médiévaux... 

Pour 2 personnes:
  • 175gr de potiron en cubes
  • 600gr de pommes de terre
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 75gr de fromage d'abbaye (maredsous, chimay)
  • 1/2 verre de vin blanc doux (sauternes, montbazillac, etc.)
  • poivre de cayenne
  • pimienton
  • poivre
  • persil 
  • 1càs d'huile 
  1. Faire cuire les pommes de terre en cubes avec les potirons.
  2. Émincer l'oignon et le faire sauter dans l'huile, ajouter l'ail haché.
  3. Verser le vin et laisser s'évaporer l'alcool afin de parfumer.
  4. Égoutter les légumes et les mettre par-dessus les oignons avec les épices.
  5. Tester la force d'assaisonnement et couper en cubes le fromage, finir avec le persil et servir bien chaud.
Hebergeur d'image
C'est simple à la fois et vraiment bon, peu cher et épicé, cela redonne du courage pour les longues balades d'hiver. Un peu de couleur pour que la froide saison soit plus commode. Pas de blues d'hiver ou post-fêtes avec ce genre d'assiettes! Bonne année de tout coeur... 


dimanche 30 décembre 2012

Menu de fêtes : des idées de l'apéro au dessert

Hebergeur d'image
Voici le superbe menu que nous avons concocté à 8 mains. Pas grâce à Shiva mais à mes parents et à mon frère. On a tout préparé ensemble et la collaboration familiale a donné un très délicieux menu de Noël. Les photos vont suivre (encore mes soucis informatiques qui ne devraient plus trop durer) mais je voulais vous donner encore quelques idées si vous séchez pour demain soir! 

Je vous passe les chamailleries, les joutes verbales et autres délires propres à la maisonnée mais c'était dans l'esprit de Noël en pas trop mièvre mais d'autant plus précieux.

Zakouskis: arrosé de Cava
    Hebergeur d'imageHebergeur d'image
  1. Blinis de Carolyne + philadelphia/fromage blanc + zeste d'orange & citron + gingembre
  2. Gaufres feuilletées au chorizo ou bacon maigre: vu sur de nombreux blogs mais aussi dans des magazines de cuisine donc on balance de la charcut entre deux morceaux de pâte feuilletée (agrémenté de moutarde, pesto ou tapenade si l'on désire) et zou au moule à gaufres et à conserver en boîte métallique
  3. Cougnou nature toasté + foie gras + Confiture de noël 

Soupe:
  1. Bisque de gambas au cognac avec écrevisses/saint-jacques poêlées, et toasts à la rouille maison (concentré de tomates, mayo, piment et ail que l'on laisse bien reposer).Hebergeur d'image

Plat: arrosé d'un bon rouge
  1. Dinde farcie aux fruits secs (amandes, noix, pignons, pecan, raisins secs gonflés au cognac)
    Hebergeur d'imageAlors ici un grand big merci à mon frère qui a sauvé la dinde, non pas qu'il l'a secourue alors qu'elle était ligotée sur un rail de train mais il a transformé un roulé pesto/tomates/mozza (acheté à la hâte par le paternel) qui ne se mariait surtout pas aux accompagnements prévus en superbe rôti aux fruits secs parfumés sans haché de viande. Il a fallu vider l'animal, le rincer, l'éponger et penser à faire une farce végétarienne parfumée et goûture à l'aide de chapelure, de lait, de cognac et d'épices. 
  2. Sauce cadillac/collybie aux pieds veloutés: recette de mon cours de cuisine chez Les Filles Spécial Bluff  es fêtes. Il faut ici réhydrater les champignons dans un vin blanc sucré quelques heures avant de cuisiner le reste. On récupère un peu de ce jus pour faire un lit aquatique à la viande qui va cuire au four, l'arroser régulièrement et puis récupérer à nouveau, l'agrémenter de fond de veau ou d'une marmite de bouillon. Faire réduire pour avoir un jus hyper concentré et goûtu et servir en cordons avec le reste.
  3. Gratin de pdt/navets/carottes avec crème/lait/salsa tartufata. Ici encore je dis merci à Marie-Sophie des Filles car j'ai détourné ses mini-frittelle de pâtes à la salsa tartufata en un plus familial gratin de légumes. Les goûts se marient à merveille et cela reste pas trop compliqué pour un rendu extra.

Fromages: arrosé d'un bon rouge 
  1. Saint-félicien - Pont l'évêque - Fourme d'ambert - Coulommiers + pain de figue, raisins et confiture de noel avec une bonne baguette fraîche

Dessert: arrosé d'un superbe vin des glaces vendanges tardives (merci grand-frère)
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
    Hebergeur d'image
  1. Génoise roulée crème de marron (chantillyé allégée au fromage blanc et touche de whisky) avec dés de poires, éclats de marron glacés et chocolat en plus pour la couche externe. Dessert hyper festif mais qui reste peu sucré et frais, parfait pour terminer un repas quand même copieux. A refaire! 

vendredi 28 décembre 2012

Tea room Bruges: Carpe Diem

Hebergeur d'image
J'ai reçu pour mon anniversaire un Bongo détente. C'était un cadeau à partager avec l'amie offreuse et ce fut une journée entre fille vraiment parfaite. Etait inclue dans ce bon, outre le ticket de train en 1ère classe pour se la jouer un peu, une visite dans un tea-room. Après des heures d'hésitations, j'ai choisi le Carpe Diem en plein coeur de Bruges pour une sortie hors du temps.

Nichée dans une rue vraiment très à l'ancienne, la devanture est longue car c'est non seulement un endroit où se poser après des heures de marche mais aussi une pâtisserie fine à la vitrine impressionnante! Ahhh ces macarons en semi-coque de choco m'ont visuellement alléchée (plus le temps, fallait rentrer!) et je sais que j'y retournerai.

Notre récompense pour avoir bravé le froid de décembre? Une assiette de fantaisie au chocolat: 3 mini-bavarois, des fruits frais, un chocolat au caramel, un sablé, un mendiant de choco blanc croustillant. Arrosé de thé ou de café avec le petit cake et la caraque décorée, cette fantaisie est l'illsutration exacte de ce que j'aimerais avoir comme goûter. C'était chocolaté mais frais et léger à la fois. L'équilibre entre la gourmandise et la raison était vraiment respecté sans sucrer de façon écoeurante le bec!

C'était aussi beau que bon, si vous voulez aller vous reposer dans un tea-room à l'ancienne, foncez! C'est à côté du béguigage et son calme doucement ténébreux...

mercredi 26 décembre 2012

Pâtes sauce vin rouge... en style vin chaud salé

Hebergeur d'image
Aujourd'hui, je vous présente un petit plat de pâtes étrange qui s'est fait avec les fonds de frigo, sans prétention mais avec beaucoup de gourmandise et bingo... le résultat est très chouette et devrait plaire aussi chez vous.

Pour 2 personnes:
200gr de lardons
2 oignons
3 gousses d'ail
250-300ml de vin rouge
1 càs de miel

1 clou de girofle
poivre
2 càs paprika
1càs cumin
1càs d'herbes de provence
eau
350gr de salsifis
  1. Faire revenir les lardons et quand ils sont bien sué, leur ajouter les oignons hachés grossièrement où l'on aura piqué le clou de girofle.
  2. Hacher l'ail et balancer, laisser cuire tranquillement puis couvrir de vin rouge et assaisonner avec toutes les épices et condiments, je n'ai pas vraiment mesuré mais fait au nez. Cela sentait comme une sorte de vin chaud assez épicé dans tout l'appart... mmmmh!
  3. Mettre à mijoter pour que l'alcool s'évapore et que le miel fasse son action adoucissante. Finir avec un peu d'eau, les salsifis et remettre à cuire. La sauce doit être goûtue.
  4. Servir sur des pâtes fraîches avec du parmesan.
Hebergeur d'image

C'est parfait comme plat d'hiver, facile, un peu original mais vraiment excellent. Les épices réveillent la sauce et donnent un côté marché de Noël dans l'assiette absolument craquant!

lundi 24 décembre 2012

Gratin de poisson au riz: épinards & chèvre

Hebergeur d'image

Il faut bien manger avant d'attaquer les fêtes ou y survivre et donc voici un plat léger mais pas du style privation qui fera manger du poisson sous une croûte craquante et pleine de goûts. Voilà, à table et de très belles fêtes à vous tous!!!

Pour 2 personnes:
3 morceaux de dos de cabillaud
400gr d'épinards natures
150gr de riz
80gr de fromage de chèvre frais
curry de madras
ail en poudre
poivre
poivre au citron
1càs de parmesan
1 poignée de chapelure
  1. Faire cuire le riz aldente avec du poivre au citron dans l'eau (sinon poivre et jus de citron à défaut de ce condiment trouvé j'ai oublié où).
  2. Décongeler le poisson, l'éponger à l'essuie-tout et le couper en cubes de 3cm de côté environ.
  3. Installer les épinards dans un plat à gratin et y mélanger une belle pincée d'ail et de curry, touiller puis égaliser la surface.
  4. Enfoncer les dés de poisson un peu partout.
  5. Egoutter le riz et le mélanger au chèvre, répartir sur le poisson et bien tasser.
  6. Saupoudrer du parmesan et de la chapelure.
  7. Mettre 20 minutes à 180° puis gratiner légèrement au grill.
Hebergeur d'image

Servir bien chaud. C'est simple mais vraiment pas mal, j'adore le craquant/crémeux du riz qui enrobe le poisson d'une façon agréable qui fait oublier le côté plat de régime/hôpital...

dimanche 23 décembre 2012

Confiture de Noël : potimarron-pommes-amandes

Hebergeur d'image

Culino Versions décembre: les cadeaux gourmands

Il me restait un potimarron d’Halloween car je l’avais réservé à la décoration. A tel point que j’en avais oublié sa fonction alimentaire, fou hein ? Mais gâcher n’est pas de mon vocabulaire et plutôt qu’une soupe ennuyante, j’aurais pu utiliser une recette du défi recettes.de dont j’étais juré mais j’ai voulu me lancer dans la confiture façon Noël. J’ai essayé de rassembler des saveurs typiques de la saison pour obtenir quelque chose qui aille aussi bien sur de la brioche beurrée qu’avec foie gras, fromages et charcuterie.
Pour 3 pots :
50gr de raisins secs
3 bouchons de whisky
650gr de potimarron (1 petit nettoyé)
200gr de pomme (2 petites nettoyées)
100gr d’amandes blanchies
250gr de sucre blanc fin
200gr de cassonade brune
2 sachets de pec plus Imperial (sucre gélifiant permettant de moins sucrer)
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de cannelle
1 filet de jus de citron
Extra : 3 pots en verre et couvercles bien propres, 1 essuie vaisselle propre, une casserole d’eau bouillante, 1 pince

Faire tremper les raisins dans de l’eau tiède avec le whisky (facultatif l’alcool)
Nettoyer le potimarron, le couper les dés.
Faire de même avec les pommes et arroser de jus de citron.
Concasser les amandes au couteau afin d’avoir des éclats.
Installer le tout dans une casserole avec un verre d’eau et le sachet de pec plus puis laisser cuire en mélangeant régulièrement.
Ajouter un peu de cannelle et le sucre vanillé.
Laver deux bocaux et les stériliser 2 minutes à l’eau bouillante, couvercles compris.
Dès que c’est cuit, verser le sucre sur les fruits et faire bouillir durant 1 minute.
Remplir si possible à ras bord les pots, visser le couvercle. Refermer et retourner afin que cela refroidisse de la sorte, garantissant une conservation optimale.

Hebergeur d'image

Décorer le pot selon l’inspiration kitch du moment… flocons de neige, bâton de cannelle, étiquette imprimée ou écrite à la plume, mini-boule à sapin, tout est permis pour cette confiture de Noël !

mardi 18 décembre 2012

Bouillon détox de chou chinois: prévenir et guérir les excès!

Hebergeur d'image
C'est le moment de faire attention à ce que l'on mange. Moi si je me laisse aller à toutes les douceurs de circonstance, je le paye par plusieurs jours de maladie, au fond de mon lit à ne pouvoir avaler qu'un peu de tisane et des biscottes. J'avais un chou chinois entamé et je voulais en faire une délicieuse soupe pour accompagner mes tartines du soir. Un ptit assaisonnement asiatique lui donnera un bon goût, parfait pour se remettre d'une balade dans le froid et l'humidité ambiante.

Pour 4 portions:
  • 1/4 d'un bon gros chou chinois
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 trait de sauce soja légère
  • 1 bouillon cube de légumes
  • 1 pincée de curcuma
  • 1 à 2 càs d'ail en poudre
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  1. Nettoyer les feuilles de chou chinois et séparer le vert des côtes.
  2. Couper finement cette partie blanche et mettre sous eau avec le gingembre, le curcuma, l'ail en poudre, le bicarbonate de soude et le bouillon cube.
  3. Faire bouillir jusqu'à avoir les côtes fondantes en bouche et vérifier l'assaisonnement.
  4. Couper un peu moins finement la verdure du chou qui n'aura pas besoin de beaucoup de cuisson pour être mangée et la balancer rapidement 5 minutes avant de servir.
Ce bouillon léger léger pourra devenir une soupe repas si on lui ajoute du riz, des nouilles ou de l'ébly, une protéine (jambon, crevettes, strips végé, tofu etc.) et quelques herbes fraîches selon l'envie du moment. Moi je l'ai mangé tel quel et c'était succulent.

Hebergeur d'image
Détox??? Chou, curcuma, ail et gingembre, il est digeste, diurétique et drainant, à consommer avant et après les fêtes!!!

lundi 17 décembre 2012

Cougnou sucre & raisins secs

Hebergeur d'image
Le cougnou en décembre c'est mon ptit rituel gourmand qui indique que les fêtes sont proches et que l'esprit est à la célébration du foie de plus résistant au déferlant de gras et de sucre. Je n'ai pas attendu la recette de Mamie Jacquie du meilleur pâtissier bien que le sien était bien alléchant et m'a redonné l'envie de faire rouler ma machine à pain.

Pour 1 cougnou de 950gr env:

  • 400gr de farine
  • 1/2 sachet de levure sèche pour pain
  • 260gr de lait
  • 113gr de beurre pommade
  • 75gr de sucre semoule
  • 50gr de raisins secs
  • 50gr de sucre perlé
  • 1 pincée de sel
  1. Mettre le lait tiédi dans la cuve de la machine à pain avec la levure et le sel. Ajouter par-dessus le beurre puis la farine, le sucre et les raisins secs. Garder le sucre perlé pour après, sinon il fondra!
  2. Mettre en route le programme pâte et laisser tourner. Après celui-ci, mettre la cuve couverte dans un endroit humide et chaud et laisser à nouveau lever.
  3. Préchauffer le four à 220°.
  4. Hebergeur d'imageÉtaler le pâton et intégrer les morceaux de sucre, donner la forme typique d'enfant emmailloté avec son ventre dodu et ses deux extrémités bien rondes. L'installer sur une plaque anti-adhésive ou recouverte de papier sulfurisé.
  5. Cuire 10 minutes à 220° puis 20 à 25 minutes à 175°.
  6. Laisser refroidir et servir avec une boisson chaude, éventuellement un peu de beurre salé pour les pas raisonnables! 
L'idéal c'est le chocolat chaud ou le café et d'avoir prévu de faire ce cougnou tard dans la soirée pour qu'il soit le plus frais possible au ptit-déj et là c'est le bonheur de fin d'année garanti! 




samedi 15 décembre 2012

Tour du monde du potiron: résultats du défi!



J'ai vraiment apprécié de voir ces belles recettes faisant voyager la cucurbitacée qui a pour le coup vu du pays... Moi j'avais envoyé le potiron se faire voir au Vietnam avec des nems cuisine fusion tout à fait délicieux!

Il n'y a qu'une de mes recettes dans les gagnants mais c'était ma préférée et la première. Cela dit il était difficile de choisir entre ces belles et originales propositions. C'est une source d'idées absolument fantastique quand on aime ce légume hyper caméléon qui va à tout! Alors c'est qui qui qui a gagné???

1. Feuille de vigne de Pause Café
(Grèce)
2. Compote de potiron  de la Cuisine de Sabrina
(Algérie)
3. Pastilla revue de Epices & moi
(Maroc)
 
Félicitations aux trois gagnantes qui vont bien profiter de leurs chouettes prix. 
Bravo aussi à tous les participants qui ont regorgé d'astuces pour donner
un coup de jeune innatendu. 
 

Et sinon les défis, ce n'est pas terminé du tout... je peux reprendre moi aussi
ma place habituelle de pauvre participante pas chanceuse mais avec coeur,
tout comme vous. Ici, on vous propose de chambouler Noël et de se lâcher et de 
laisser les conventions au placard pour mieux les détourner, un défi 100% délirant,
Et vous, que ferez-vous pour http://recettes.de/defi-joyeux-non-noel ???

vendredi 14 décembre 2012

Croque chèvre: la dame blanche salée

Hebergeur d'image


Alors qu’un food truck spécial croque-monsieur s’invite dans les rues bruxelloises, moi je continue ma semi-hibernation. Je fais le minimum : maison-arrêts de tram-boulot et sens inverse… je me force un peu d’ailleurs déjà.Alors pas question d'aller me geler les fesses pour un croque, je fais ça à la maison!

Pour 1 croque neige:
2 tranches de pain (ici aux céréales)
1 tranche de gouda de chèvre
2 tranches de bacon maigre
Miel
Poivre

Pour 1 croque double-neige :
2 tranches de pain (ici aux céréales)
1 tranche de gouda de chèvre
2 tranches de bacon maigre
 Philadelphia
Miel
Poivre de cayenne

Hebergeur d'image

Rien à dire, c’est pas compliqué, c’est à peine de la cuisine mais c’est bien bon. J’adore le gouda de chèvre, c’est fondant et doux, relevé par le poivre ou le piment c’est parfaitement adapté à une soirée télé paresseuse. Laissons tomber neige et brouillard, tant qu’on a l’essentiel, la vie est belle !

jeudi 13 décembre 2012

Escalope de veau farcie & stoemp poireaux/olives

Hebergeur d'image
  
Une saltimbocca revue en portefeuille tout simplement… rapide comme tout c’est un plat équilibré et savoureux. Attention au sel dans la purée car le reste des ingrédients en contient déjà pas mal : moutarde, bacon, mozzarella et olives. On garde donc la salière éloignée pour laisser sa tension tranquille. De cette façon, on a tous les plaisirs sans le remord qui peut suivre. Oui oui y’a un peu de beurre mais avec parcimonie, aucun problème !

Pour 2 personnes :
    Hebergeur d'image
  • 2 escalopes de veau coupées très fines
  • ½ boule de mozzarella
  • Moutarde à l’ancienne
  • 4 tranches de bacon maigre
  • 350-400gr de poireaux surgelés
  • 1 sachet de purée mousseline
  • 500ml d’eau
  • 250ml de lait
  • Poivre
  • Noix de muscade
  • 10 à 15 olives vertes farcies aux poivrons
  • 2 noisettes de beurre salé
    Hebergeur d'image
  1. Cuire les poireaux à l’eau durant 25 minutes environ, moi j’ai choisi le micro-onde.
  2. Etaler les escalopes, tartiner finement de moutarde à l’ancienne puis garnir les deux-tiers inférieurs de bacon puis de tranches fines de mozzarella.
  3. Rabattre le grand côté puis le petit et fermer à l’aide d’un cure-dent.
  4. Cuire dans une noisette de beurre : d’abord à feu moyen pour faire fondre doucement le fromage. Retourner quand toute la partie inférieure est saisie.
  5. Préparer la purée comme l’indique son emballage, ajouter les poireaux égouttés ainsi que les olives coupées et la seconde noisette de beurre. Bien assaisonner de poivre et de noix de muscade.
  6. Poivrer la viande, retourner à nouveau et augmenter le feu pour finir la cuisson. Cela permet de garder la viande moelleuse et d’avoir quand même la mozzarella filante et chaude.
Servir avec un peu de jus de cuisson et voilà… bien sûr une purée maison trouvera sa place mais ce plat fait partie des repas express qui doivent être avalés avant le départ au boulot lors des services d’après-midi du mâle.
Hebergeur d'image

On a gardé l’autre moitié de la purée arrangée pour un second repas avec des lanières de jambon, en galette à la poêle comme les doses d’un sachet sont pour 4. Et non, suis pas prête de gaspiller plus !

mercredi 12 décembre 2012

Gâteau alsacien au vin chaud de Fanny

Hebergeur d'image

Quand j’ai vu cette recette de l’avent si alléchante chez Fanny de Food & Fashion, j’ai craqué. Je connaissais déjà les biscuits salés italien au vin blanc les taralli mais pas le cake sucré au vin chaud. Etant une inconditionnelle du breuvage épicé, je voulais saisir l’esprit de décembre dans ma cuisine.

Pour 1 cake :
  • 125gr de beurre mou
  • 110gr de sucre
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée d’épices à speculoos
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  • 100gr de vin rouge
  • 3 œufs (bon j’ai eu un souci avec mon paquet d’œufs, cela a coulé, deux se sont écrasés sur le sol, bref, au final je devais bien avoir les 2oeufs et demi préconisés !)
  • 3 matinettes réduites en morceaux (plus de vermicelles de choco, j’en suis aussi une grande adepte mais j’ai oublié d’en racheter donc j’ai pris les fines plaquettes destinées à garnir les tartines justement !)
  1. Crémer le beurre mou et le sucre avec les épices.
  2. Ajouter la farine et le bicarbonate de soude, bien touiller.
  3. Verser les œufs, battre puis détendre avec le vin rouge.
  4. Fouetter jusqu’à avoir une belle pâte à gâteau épaisse et sans grumeaux.
  5. Finir avec les morceaux de chocolat, j’ai juste éclaté à la main les tableettes et zou dans un moule de 22cm de diamètre (ben oui dois racheter un moule à cake ou le retrouver, affaire à suivre)
  6. Le mettre 40 minutes à 180° avec mon four hyperactif mais à adapter selon la personnalité du vôtre pour reprendre l’expression bien vue de Mercotte dans le Meilleur Pâtissier.
Hebergeur d'image
Fanny a utilisé un glaçage à rouler. Pour ma part, j’avais encore un léger fond de sucre glace avec un peu d’eau et d’extrait d’amande pour donner son manteau d’hiver au gâteau. L'effet neige verglacée est obtenue grâce à l'ajout de sucre semoule dans le glaçage, zouli non???

Le verdict? C'est particulier mais pas mal du tout dans le sens où cela sent les fêtes, le vin, les épices. C'est très réconfortant mais vu son côté lourd en saveurs (de ma faute vu la dose mise), je n'en mangerais pas tous les jours mais je garde l'idée pour cette période. Merci Fanny!

mardi 11 décembre 2012

Cake salé: saucisson & olives vertes

Hebergeur d'imageC’était une fin de mois, c’était un fond de frigo et y’avait la dalle… j’ai pris la base du cake salé des nouvelles recettes inoubliables et j’ai adapté à ce qu’on avait qui allait donner un sacré goût à cette récup’ de pauvre. Et l’exercice fonctionne aussi bien à l’apéro en petits morceaux et cela se congèle au mieux pour un lunch sans tartines.
Pour 1 cake salé :
  • 140gr farine
  • 40gr maïzena
  • 1 grande pincée bicarbonate
  • 3 œufs
  • 100gr d’huile neutre
  • 100gr de lait
  • 14gr d’olives vertes farcies poivrons
  • 80gr de saucisson
  • 100gr de pecorino vieux
  • 1 pincée d’origan
  • 1 pincée de paprika
  1. Couper le saucisson et le pecorino en cubes
  2. Trancher les olives.
  3. Préparer la pâte avec le reste des ingrédients afin d’avoir un appareil homogène.
  4. Ajouter la garniture et verser dans un moule à cake, mettre au four à 180° pendant 25-30 minutes selon votre four.

 Hebergeur d'image
Manger tiède ou froid, avec une salade ou une soupe comme repas complet ou en dés à l’apéro pour les amoureux de saucisson (mon homme quoi)  !


lundi 10 décembre 2012

Bouillon oriental ou minestrone? Soupe repas express

Hebergeur d'image


Il fait froid ! Non sans blague… et qu’est-ce qui réchauffer la moelle gelée (don à faire notamment pour ce boutchou… chers lecteurs, un petit test peut sauver des vies précieuses et ce dans toute l’Europe) quand la neige se met à tomber ? Une bonne soupe rustique… comme il fallait nourrir l’homme avant son départ au boulot en moins de deux, c’était ma solution bluffante.

Pour 3 personnes :
  • 500gr de légumes couscous surgelés
  • 1 bouillon cube de légumes
  • 1 bouillon cube de poulet
  • 2 clous de girofle
  • Curcuma
  • Paprika
  • Ras al hanout
  • Cumin
  • 6 gousses d’ail
  • Poivre
  • 1,5-2 litres d’eau
  • 200gr de petites pâtes : ici reste de coquillettes et de pâtes grecques, la bonne taille quoi !
  • Parmesan râpé
  • 80gr de saucisson (genre petite saucisse à croquer)
  1. Pendant la glandouille télé du matin, j’ai lancé le bouillon en mettant sous eau mes légumes couscous surgelés ainsi que les épices, les bouillons cubes et l’ail en demi-gousses. Cela a eu le temps de cuire parfaitement.
  2. Pendant la cuisson des pâtes bien al dente, j’ai coupé de petits tronçons de saucisson et préparé de bons bols et cuillères ainsi que le fromage.
  3. On dresse les pâtes dans le fond et une partie des bouts de saucisson, on balance des légumes, un peu de jus et zou c’est fini avec encore un peu de viande et un voile de fromage.

Hebergeur d'image 
Et voilà, monsieur a pu affronter le froid et travailler repu et comblé. Facile de convaincre son fiancé de devenir un bien nourri mari ! 
Sinon, le don de sang et le don de moelle ne sont pas des bonnes œuvres en l’air, c’est vital…

dimanche 9 décembre 2012

Wok végé de chou chinois sans sauce soja

Hebergeur d'image 
Faire un plat rapide au wok c’est à chaque fois la même chose. 10 minutes en cuisine, un jet de sauce soja et à table. Oui mais je n’ai pas envie de la dite sauce… on fait comment alors ??? On contourne cette habitude et on utilise ses cousines plus réservées.

Pour 2 personnes :
  • 200gr de lanières végétariennes au choix
  • 400gr de chou chinois (quelques belles grandes feuilles)
  • 1càs de sauce poisson
  • 1 grande càc de sauce huître
  • 1 grande pincée de gingembre
  • 1càs d’huile neutre
  • 1 pincée de graines de sésame
  • Quelques brins de ciboulettes (ou 1càs de séchée)
  • Un petit fond d’eau
  • Poivre
  • 125gr de riz basmati ou 200gr de nouilles chinoises
  1. Laver les feuilles de chou, les couper en deux ou trois dans la longueur puis faire de belles lamelles de 3cm pour les parties vertes et de 2cm pour les parties blanches.
  2. Faire chauffer l’huile et y faire sauter le chou. Bien remuer et ajouter les graines.
  3. Pendant la cuisson du riz ou des nouilles, ajouter les lamelles végétariennes pour les réchauffer.
  4. Verser les sauces quand le chou a un peu réduit et perdu de l’eau. Poivrer, saupoudrer d’une pincée de gingembre et ajouter un peu d’eau pour lier sans noyer et continuer de secouer l’affaire pour enrober les légumes.
Finir avec la ciboulette et quand le chou est légèrement fondant à l’extérieur mais reste croquant sous la dent, stop au service… 
Hebergeur d'image 
Trop facile pour les soirs de semaine laborieuse… on a évité le snack et la malbouffe sans trop d’efforts ! Décidément ce chou chinois, je l’adore… il est très tenace au frigo, multifonction et se marie aussi bien à la bistronomie qu’aux voyages autour du monde.

mardi 4 décembre 2012

Pâtes sauce boudin aux champignons

Hebergeur d'image
Je voulais un plat de pâtes qui fassent oublier le froid, qui allie quelques légumes mais aussi un bon gros boudin aux champignons dont je ne savais que faire... quelques chicons, de l'oignon pour rappeler la version kermesse et c'était fait d'un agréable souper de semaine!

Pour 2 personnes:
  • 200gr de spaghetti complets
  • 1 boudin aux champignons (boucherie colruyt)
  • 1 oignon
  • 2 beaux chicons
  • Poivre
  • Crème fraîche allégée ou lait
  • 1 càc d’huile
  • Emmenthal râpé
  1. Couper les oignons en lanières et les faire revenir dans l’huile.
  2. Laver les chicons et en faire des lanières d’1 petit cm de large, ajouter aux oignons. Poivrer et ajouter un filet d’eau si cela attache un peu.
  3. Retirer la peau du boudin et le couper en demi-lunes, ajouter aux légumes et laisser mijoter.
  4. Pendant la cuisson des pâtes, verser un peu de crème allégée (je n’avais plus que du lait et plus de maïzena pour épaissir, tant pis, j’ai fait bouillir mon lait et cela a quand même bien donné).
 
Hebergeur d'imageServir bien chaud : étrange mais hyper sympa ces pâtes à la belge, comme un boudin de foire revu et corrigé . On a apprécié le côté roboratif et paysan… la simplicité c’est si bon !

dimanche 2 décembre 2012

Le crachin : crêperie bretonne fine


Hebergeur d'imageHebergeur d'image
Hebergeur d'image
Vendredi soir, je voulais débuter le week-end par un moment de test chez Crazy tea. Vu la température, vu qu’il n’y avait pas même un tabouret et que la porte était ouverte, cela fut reporté à un chaud moment où je n’aurai pas envie de m’affaler sur une banquette. 


Mes pas (comprenez le 71) m’ont menées jusqu’aux Plaisirs d’hiver dont c’était la soirée d’inauguration. Un ptit vin chaud plus tard et l’estomac criait famine. Et sans vouloir entrer dans la polémique, ce sapin new generation, bonne œuvre ou pas, est vraiment sans magie.

Hebergeur d'imagePremière tentative chez Ellis dont la réputation est si bonne que sans réservation c’était 45 minutes d’attente. Non mais ça va pas, c’est quoi ces éléments du destin qui veulent qu’après une semaine de labeur, je reste debout ou j’attende avant de manger.

Je veux m’enfoncer dans la rue de Flandres car je sais qu’il y a quelques restos peu chers. Paf, on tombe sur Le Crachin, crêperie bretonne fine. Lecture de la carte, ok, approuvé à la majorité, on y va avec mon amie et mon amoureux.

Hebergeur d'imageLe décor est gris ardoise, tables et chaises simples, menu des boissons peint au mur en plus de quelques présidents français (et là moi j’aurais préféré des vieilles bigoudennes façon tipiak). L’ambiance est tamisée, on se sent bien. Le serveur est accueillant sans trop en faire.

On jette son dévolu sur des plouk (eux) et une silzic (moi) accompagné d’une petite salade et d’un demi de bon brut servi dans un bol, comme là-bas.

Hebergeur d'imageLa version lard, raclette et pdt est bien crémeuse et costaude tandis que celle saucisse-emmenthal-tomate-confit d’oignons est étonnement fraîche et pas grasse. La galette est parfaitement cuite, croustillante et presque caramélisée. Oh mon dieu, si simple et si succulent. La vinaigrette est excellente, fait assez rare pour être souligné. Mon appétit est comblé d’exquise façon.

L’homme décide de succomber à la jolie liste des desserts : caramel au beurre salé, crème d’amande, glaces de chez Comus & gasterea, chocolat, fruits, marrons confits… je regrette vraiment de ne plus avoir faim. Du coup je donne un ptit coup de fourchette à l’amandez de chéri et en plus d’être bien présentée est excellente. Je sais déjà que je pourrai en décembre venir en fin de journée me faire un goûter crêpes hyper gourmand. D’habitude c’est fermé l’après-midi mais l’affluence du marché de noël les pousse à raison à être le refuge tout indiqué après une balade dans le froid. J’applaudis, je signe à trois mains et je recommande plus que chaudement.

Hebergeur d'image
L’addition ? 56eur à 3 sachant que l’on est sorti de là repu et enchanté, comme on devrait l’être après chaque resto…

jeudi 29 novembre 2012

Supersec: concours Il va y avoir du Spore... duo d'apéro champignons

Hebergeur d'image
 Il y a un mois j'ai reçu un mail m'annonçant que j'avais été sélectionnée pour participer au concours Supersec: Il va y avoir du Spore. Super mais qu'est-ce que cela ??? Supersec c'est la boutique du passionnés des champignons, Philippe Emanuelli, qui a déjà d'ailleurs ouvert le Café des Spores à Saint-Gilles. Comme le monsieur ne trouvait pas facilement les produits qu'il aime tant travailler, il a appliqué le fameux 'on n'est jamais bien servi que par soi-même' et il a décidé d'ouvrir sa boutique en ligne de champignons séchés. On y trouvera aussi d'autres produits séchés. Belle aventure, non?

Hebergeur d'image
On notera le joli packaging
J'ai pu choisir les mycoses que j'allais cuisiner. J'en ai profité pour partir à la découverte de ce monde dont j'ignore tout ou presque. Mon univers champignonesque se résume en général : aux champignons de Paris, à la truffe les grands jours et aux champignons chinois dans les woks. Le reste n'était que lacune, alors autant se lancer dans une dégustation sympathique à l'heure de l'apéro!

Duo d'apéro spores (pour 2 à 4 personnes)

Tartes aux collybies à pieds veloutés
Hebergeur d'image
  • 20 gr de collybies à pieds veloutés
  •  5cl de vin doux (ici sauterne)
  • 1 pâte à pizza ou brisée déjà roulée (ou maison)
  • 1/2 fromage de chèvre frais
  • 4 noix fraîches ou 8 cerneaux entiers
  • poivre
  • 1 noisette de beurre salé
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Faire chauffer une poêle et y faire fondre le beurre. Ajouter les champignons et le fond de vin doux. Faire sauter et arrosant les collybies afin qu'ils gonflent et cuisent. Poivrer un peu et couper le feu.
  3. Couper 8 tartelettes à l'emporte-pièce, j'ai pris celui des petits-beurres et les installer sur la lèche-frite recouverte de papier sulfurisé.
  4. Tartiner d'un peu de fromage de chèvre frais. Installer joliment les collybies et finir par un cerneau de noix.
  5. Laisser cuire 15 minutes environ dans le bas du four, couvrir d'un papier sulfurisé si cela dore trop sur le dessus et servir.

Mousse de jambon aux pleurotes
Hebergeur d'image
  • 15gr de pleurotes du Panicaut
  • eau
  • 100gr de jambon
  • noix de muscade
  • 1càc de mayonnaise
  • 1càs de lait
  • 2 tranches de pain aux céréales
  • plus: emportes-pièces en forme de champignons en 2 tailles
  1. Mettre les pleurotes dans un saladier d'eau et faire cuire 5 à 10 minutes au micro-onde, vérifier que c'est moelleux.
  2. Mixer le jambon finement et le mettre de côté dans un bol.
  3. Mixer à présent les pleurotes sauf 1 morceau que l'on gardera pour la décoration et mélanger au jambon.
  4. Assaisonner d'un bon trait de noix de muscade fraîchement râpée puis mayonnaise et lait. Touiller pour obtenir une mousse tartinable.
  5. Découper 8 toasts et garnir à l'aide du plus petit modèle, finir avec des lanières de pleurote.
Hebergeur d'image
Et voilà présenter joliment son apéro, faire péter la bibine de son choix et  découvrir ces saveurs nouvelles. J'ai vraiment apprécié les deux : le collybie pour sa douceur délicate qui irait bien avec du foie gras et la pleurote pour son côté astringent, très asiatique qui me servira à des woks bientôt.

Merci Florence (agence Inoco) pour cette jolie proposition !