dimanche 8 janvier 2012

Joues de porc mijotées à la bière, sauce blackwell


Normalement, cette sauce se fait au vin blanc mais je n’avais pas du divin nectar et j’adore la cuisine à la bière. C’est apparemment un classique un peu oublié mais j’ai découvert ça lors d’une virée express au lunch garden. Oui oui et comme j’ai trouvé que cette viande était savoureuse, je me suis lancée.
D’abord : commander les joues de porc à la boucherie, suffit de demander. Au renmans Meiser, il y a moyen de la commander 2x/semaine. J’ai pris direct 1,2kg et partagé en 2 emballages au congélo.

Pour ceux qui n’ont jamais goûté (ou n’oseraient pas, ça se comprend, le nom n’est pas glamour du tout) cela ressemble à de la carbonnade de bœuf mais en version extra selon moi. Hypermoelleux, savoureux, pas sec, ça se défait en bouche et s’accommode de bien différentes façons tant que c’est cuit longuement.  Bref, foncez pour cette viande peu connue.

Pour 2 personnes :
  • 5 joues de porc
  • 75cl de bière blonde
  • 2 oignons
  • 1bouillon cube de poulet
  • 1 bouillon cube de légumes
  • 1 clou de girofle
  • 3 feuilles de laurier
  • 1 pincée de thym
  • 1 pincée d’épices à goulash
  • 1 pincée d’épices à viande (de turquie donc du genre pointe à couteau avant de mourir par le piment)
  • 1 pincée de curcuma
  • Eau
  • Farine
  • 1 noisette de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre

  1. Faire chauffer l’huile et le beurre dans une cocotte en fonte. Y faire revenir les oignons hachés grossièrement.
  2. Eponger le surplus de sang des joues de porc et les fariner. Les mettre à dorer de façon superficielle dans la cocotte.
  3. Verser la bière et ajouter les assaisonnements ainsi qu’un peu d’eau, il ne faut pas avoir peu de noyer le tout afin d’avoir un jus de mijotage.
  4. Faire frémir puis baisser le feu et couvrir, oublier sur le feu longuement.
  5. Le lendemain, j’ai dégraissé un peu la sauce afin de ne garder que le meilleur puis j’ai relancé le feu doux.


Sauce blackwell à ma sauce
  • du jus de cuisson des joues de porc
  • le max d’oignons hachés récupérés dans ce jus
  • 1 pot de picadilly
  • 1 brique de crème fraîche
  • 1 poignée de Persil

  1. Aller à la pêche aux oignons dans la cocotte et ajouter un peu de jus de cuisson, verser le contenu du pot de picadilly et faire chauffer doucement, ajouter la crème et là vérifier la puissance de la sauce.
  2. Si c’est trop vinaigré, ajouter peu à peu du jus de cuisson à la bière jusqu’à obtenir le bon goût de pickles qui n’arrache pas la gorge mais faut penser aux chips jaunes…
  3. Je voulais rajouter des cornichons avant de voir que ma sauce en contenait déjà suffisamment!


Servir chaud bouillant.
Accompagnement : des pdt ou du riz aux jeunes oignons hachés comme pour nous

4 commentaires:

mumukouski a dit…

je n'ai pas mangé de joues de porc depuis des années mais là j'avoue que ça me tente!!

poupougnette a dit…

Un plat remplit de saveurs! Mmm... ça m'a l'air délicieux! ^^

marie claire saint maux dite Malikele a dit…

Bonne idée que d'accommoder les joues avec cette vieille recette. je suis abasourdie qu'on en serve au Lunch Garden.

Ju a dit…

c'est bien à ce lunch garden (je ne sais plus lequel, peut-être celui de jumet?) que j'ai découvert ce met... je ne connaissais pas et j'ai tenté dans l'assiette de mon homme et là, révélation, fallait que j'en remange au plus vite... à mon avis c'était une offre temporaire mais cela avait quand même du succès au vu des assiettes de mes voisins!!!