mardi 16 août 2011

Quenelles de poisson


Je n'ai pas été élevée aux plats préparés, loin de là mais pour me faire manger du poisson, mes parents avaient trouvés un ami de chez findus: quenelles de poisson à la florentine. C'était des boulettes allongées blanches et moelleuses baignant dans un fond d'épinards gratinés à la béchamel avec voile de gruyère. Sincèrement j'adorais ce plat donc je n'ai jamais imaginé que cela pouvait se préparer hors d'une barquette d'alu.

 
J'ai trouvé il y a quelques années des quenelles en conserve chez leader price et c'était immangeable donc je n'avais pas retrouvé le goût des mercredis poisson de mon enfance. Puis je suis tombée sur deux recettes bloguées qui m'ont convaincue de me lancer. C'est une spécialité française qui n'est vraiment pas répandue dans mon plat pays donc je n'ai jamais vu en supermarché de quenelles sous vide comme c'est le cas outre-Quiévrain.
Ma recette source de chez Virginie

J'ai pris du pangasius, poisson blanc de mon congélo.
Malheur, je n'avais plus de farine à la maison sauf de la fécule de pommes de terre, de la farine de pois chiche et de la fécule de maïs, j'ai donc fait avec, vous savez que je ne me laisse pas démonter par des imprévus de placards.

 
Pour la sauce, j'ai juste mis la bisque de homard et un peu d'effet gratiné avec du parmesan et deux pincées restantes d'emmenthal.

On a mangé ça avec du pain et complété par une entrée de légumes et un fruit car j'ai oublié de pré-cuire les poivrons et oignons prévus qui devaient être en nage dans la bisque.

Le résultat: c'était pas mal du tout mais la prochaine fois je m'assurerai d'avoir de la farine de blé et de préparer une sauce maison car la bisque industrielle marque distributeur n'est pas de taille à rehausser les 2h passées en cuisine... peut-être même que je me la jouerai souvenir findus aux épinards-béchamel!

Edit: venez m'aimer sur Facebook avec la page de Celle qui cuisinait... un ptit clic pour me faire sourire!

3 commentaires:

Linou a dit…

sympa des quenelles maison. Je n'en mange pas souvent pourtant, j'aime ça

Messergaster a dit…

Je comprends tout à fait. Moi aussi j'adore faire tout moi même et devoir le moins possible aux multi-nationales et à leur plats preparés!

tamadadoo a dit…

Enfin une référence aux quenelles de poisson à la florentine de chez Findus que je kiffais tant étant gamin.
(même si, avec le recul, elles devaient être bien chimiques tellement qu'elles étaient moelleuses/spongieuses ...)

Merci Google, et merci vous.

Rien que pour ça, pour ce gout partagé, je vais tenter votre idée, direct avec les épinards béchamel. Merci.

Amusant, j'ai moi aussi été horrifié par celles en conserves de Leader Price, essayées dans un élan de nostalgie.