mercredi 21 septembre 2011

Pâtisserie Avenue Chazal


Sur l'avenue Chazal, du côté qui arrive à la place Dailly à Schaerbeek, il y a une boulangerie qui ne paye pas de mine. En ce dimanche sans voiture, je désirais plus que tout un bon petit gâteau de chez Van Dender, qui, oh scandale avait l'audace d'être fermé donc je me suis tournée vers cette petite vitrine qui ressemble à un commerce typique de village.

Sans ostentation, les tartes classiques s'étalent d'un côté, les pains et baguettes de l'autre... on peut acheter des parts de tarte à la pièce ou des pâtisseries individuelles et ce ptit côté rétro, pas glamour me donne envie. Pas toujours besoin de bling-bling ni d'esthétique à tout prix.
Et puis, comme dans les boulangeries de Wallonie, on trouve ce que on y appelle les couques au beurre soit pour les bruxellois les sandwiches mous sucrés (briochés quoi pour les français, ahh une même langue et tant d'interprétations d'une même chose!) et c'est l'une de mes madeleines de Proust.

Notre choix s'est porté sur une boule ganache pour monsieur (pour changer tiens) et pour un merveilleux au café pour moi.

J'ai failli m'étouffer quand le vendeur m'a annoncé le prix: 2,60 les deux pièces. La tarte moyenne aux pommes façon breughel (soit avec amandes, sucre glace et raisins secs) était à 5,50... c'est donné!

Dégustation: parfois les pâtisseries bon marché offrent une qualité tout aussi cheap comme j'ai déjà pu l'expérimenter... des génoises sans saveurs qui s'effritent, trop de sucre, résultat écœurant et fringale de douceur frustrée, bref l'enfer d'une gourmande qui voulait un bon dessert! Donc, je se méfie un peu mais la première bouchée me prouve que ce n'est pas toujours nécessaire de payer et selon moi le test du merveilleux, c'est décisif.
Meringue, chantilly et garnitures, en soi ce n'est pas compliqué pour un pro mais j'ai déjà subi tant de déceptions pour ce ptit chouchou de mon estomac que s'il sait trouver l'équilibre et la fraîcheur dans cette pâtisserie, un boulanger est déclaré par moi-même bon! Vraiment pas mal du tout, le café est présent, c'est sucré mais pas trop... si je veux pinailler j'aurai préféré un peu plus de meringue au café aussi mais c'est vraiment pour faire ma chieuse alors. Et puis ici, j'avais le choix entre 3 ou 4 merveilleux différents quand même, génial pour les fans du genre.

Monsieur a aimé sa boule de ganache, crémeuse et chocolatée... pas mauvais non plus!

 Donc ce commerce nous reverra plus que certainement... si je trouve le nom, je vous le communiquerai dans un soucis de précision mais cela ne sera pas difficile à trouver!